Liberté ! (avec un point d’exclamation)

Gauthier Fourcade

Liberté! (avec un point d’exclamation)

Tout public dès 10 ans – Durée 1h00

Liberté ! (avec un point d’exclamation) est un cri de révolte à la fois philosophique et sociétal. Il s’oppose à une vision réductrice et déterministe de l’homme et le rétablit dans sa dignité d’être doué de libre arbitre et même de magie ! Il dénonce la confiscation de la démocratie par des grands groupes industriels et donc de la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il regrette que le vide spirituel se trouve rempli par le regain d’une religiosité rigoriste qui menace notre liberté de pensée.

Ces thèmes s’articulent autour de l’histoire d’un homme qui a une curieuse maladie : il n’arrive pas à faire des choix. Mais est-ce vraiment une maladie si rare ? Je vous rassure : tout cela est drôle ! Car ici, les arguments sont toujours aussi absurdes et les raisonnements délirants. L’univers devient surréaliste.

Il y est question d’amour, de Romains, de moulins à paroles produisant de l’électricité, de voitures dont le volant ne peut tourner qu’à droite. On s’évade, on quitte le quotidien. Mais c’est pour mieux y revenir, car à la fin du délire… Gauthier touche !

Mise en scène William Mesguich

"Gauthier Fourcade est un ovni merveilleux et rare. Un ovni de la langue française. Un amoureux des mots. Un magicien de l'éloquence. Quand on entend Gauthier, on est frappé par sa poésie et par sa délicatesse. Quand on voit Gauthier, on est séduit par son univers lunaire et joyeux. Gauthier Fourcade célèbre les syntagmes, tord les adjectifs, joue avec les allitérations, jongle avec les assonances et nous embarque dans les méandres, ici, de la métaphore, là, de la prétérition ou simplement du jeu de mots à la pertinence loufoque et élégante à la fois. Joie du vertige palimpsestique. Et ce vertige est Fourcadien en diable. La liberté ! (avec un point d'exclamation), vaste sujet. Réflexion abyssale et nécessaire à notre monde. Qu'est-ce que la liberté ? Est-on libre ? Est-on responsable de nos actes ? A-t-on le " choix " de choisir cette liberté ou le monde est-il ainsi fait que, par trop de choix, notre liberté s'en trouve fragilisée, peut-être annulée. Le théâtre est un des lieux possibles de toutes les libertés. Sur les planches de cette machine à rêver qu'est le lieu théâtral, plus d'âge, plus de couleurs de peau, plus de sexe, plus d'impossibilités, juste de l'encre et du papier pour dire le monde, le lire à l'aune de tel scintillement syllabique, d'une arabesque rhétorique ou simplement de l'éclat d'un point d'exclamation. Gauthier Fourcade, par sa faconde grotesque et sublime dans le même temps, par sa simplicité enfantine et visionnaire, participe de la marche de notre monde et y révèle ses failles, ses beautés, ses fantasmes et ses doutes, qui sont aussi les nôtres. La noble naïveté et délicieuse de cet iconoclaste inclassable est un délice, un hymne à la finesse. Les mots, chez lui, se débattent vaillamment contre les assauts incessants de la reine-vulgarité, devenue majoritaire. Ils sonnent, claquent, virevoltent et font palpiter de joie un imaginaire ouvert à tous les vents des possibles de la langue française. Célébrer les mots du cœur pour éloigner les maux de l'âme... ou le contraire. L'amour, la solitude, la politique, la " déesse " consommation, l'empire romain ou l'âne de Buridan sont les bornes magiques qui éclairent le chemin fourcadesque et par ricochet, le nôtre. Ce nomade-poète, baroque et déjanté nous touche au plus haut point et nous entraîne avec gouaille et pudeur sur le territoire infini du je... et c'est pour lui et pour nous, comme un jeu."
William Mesguich

Découvrez l'artiste
Infos spectacle
  • Date
    14 mai 2019 20 h 00 min
  • Ville
  • Téléphone
    04 76 65 64 64
  • Tarifs
    Tarifs
    De 10 à 20€