Anne Borlée

Anne Borlée porte et défend la Parole de l’Imaginaire.
À travers des formes souples, dans des lieux ruraux ou urbains, où l’on impulse l’écoute.
À travers des spectacles pour la scène, façonnés avec soin, amour, rigueur.

Sur les chemins très anciens et tout neufs de l’oralité onirique, accompagnée de sa harpe, elle s’implique dans son art avec le corps et avec l’âme… Son travail est imprégné de ses recherches autour du mouvement et de la présence scénique, ainsi que d’un travail de longue date autour de la voix, du chant et de l’improvisation vocale.

En 2012 naît le duo “Zharpa” où elle mêle sa parole aux sons du musicien Gilles Kremer, compositeur et multi-instrumentiste des groupes “Muziek de Singe” et “Kermesz à l’Est”. En 2014, ils créent ensemble le spectacle de contes et musique “Rugir” (poésie sensuelle et romantisme débridé). Leur nouvelle création, “Baba Yaga, Territoire Sacré”, avec l’artiste plasticienne Anaïd Ferté et comme regard extérieur la conteuse Catherine Pierloz, ancre son travail dans une recherche approfondie autour du langage symbolique et du pouvoir d’évocation et de vision chez le conteur.

De 2010 à 2017, elle a fait partie du collectif de conteuses et conteurs “Le Lampadaire à 2 Bosses” (laboratoire artistique et création de spectacles autour de la choralité, l’imaginaire et le territoire), avec entre autre leurs spectacles de rue “Confidences sur un Banc” et “Le Quai des départs renouvelés”.

En septembre 2016, elle participe au projet “Figure de proue” initié par Myriam Pellicane (création éphémère à plusieurs voix, en lien et en résonnance active avec les lieux et les rencontres) à travers une tournée au Québec. Elle renouvelle l’expérience à Capbreton en août 2017.

En janvier 2018, elle crée avec Gilles Kremer la Compagnie “Renard Noire” qui défend et promeut l’art populaire et sacré à travers ses spectacles, en revendiquant une culture de transition, un lien effectif à la Terre et un engagement pour la convivialité intime et populaire.

Elle poursuit sa formation à l’art du Conte de manière ponctuelle avec Michel Hindenoch et Myriam Pellicane à travers des ateliers et des stages.

Voir pendant le festival